Préservation de la biodiversité

Une problématique au cœur des projets

Poissons

Truite FarioIl n’y a actuellement quasiment plus de vie piscicole sur cette portion du Drac. 

Le projet de restauration permettra à terme le retour des espèces présentent habituellement dans le Drac en recréant des conditions favorables à leur présence :

Créer des passes à poissons ;

Reconnecter le Drac et ses affluents. L’enfoncement du Drac a engendré une différence de niveau entre son lit et les cours d’eau latéraux créant ainsi des hauteurs infranchissables par les poissons;

  • Reconstituer une ripisylve capable d’offrir habitat et nourriture
  • Réduire le courant en élargissant le lit.

L’enjeu écologique est fort, en particulier pour les Truites Fario, les Chabots et les Bageons.

Bergeronette des ruisseauxOiseaux

Plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux est potentiellement présente sur les berges du Drac. Celles qui nichent près de la rive sont plus fortement impactées par la dégradation progressive du Drac et de sa ripisylve. C’est le cas par exemple du Cincle Plongeur et de la Bergeronnette des ruisseaux qui vivent à fleur d’eau. 

Le dépérissement de la ripisylve et l’effondrement des berges entraînent une dégradation de leurs conditions de vie.

Faune

Les autres espèces sont peu touchées par la situation actuelle du Drac, mais devraient trouver dans une ripisylve reconstituée des conditions favorables à leur présence.

Typha MinimaFlore

Plusieurs espèces florales sont impactées par la dégradation du lit du Drac. 

Parmi elles se trouvent deux espèces protégées : le Pavot Douteux (Papaver Dubium) et la Petite Massette (Typha Minima).

Cette dernière n’est présente qu’à un endroit du bassin du Drac et son habitat est condamné à disparaître si les travaux de restauration ne sont pas réalisés.

Dans le cadre des travaux de restauration du Drac, un programme visant à sa protection a été mis en place afin de la réintroduire dans un milieu adapté. Dans un premier temps des graines seront récoltées sur place puis mises en germination. Les jeunes plans seront ensuite cultivés au niveau du Plan d’eau du Champsaur. Enfin, lorsque les conditions seront devenues favorables, la Petite Massette sera réimplantée à son emplacement actuel.

Contactez-nous

  • Adresse.
    CLEDA
    Place Waldems
    05500 Saint-Bonnet en Champsaur

    Tél. 04 92 24 02 05
    Fax 09 82 63 68 93
  • Mail.
    Pour nous contacter par mail cliquez ici.

DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd